Démarche

L’espace social pris par l’art ou le politique réveillé.

Une critique des dispositifs d'enfermements

Arnaud Théval construit son projet artistique sur et dans l'espace social, en élaborant des dispositifs impliquant les personnes travaillant dans les institutions sociales, ou en cours de formation. L'enjeu est la création d'un art inquiétant l'univers des normes, jouant avec leurs codifications et les déplaçant pour des spectateurs de et hors institution. Il en souligne les stéréotypes liés aux représentations collectives afin de déceler les assignations dans lesquelles ces personnes s'enferment ou sont enfermées en réveillant le politique.
C'est notre relation à la démocratie qui est en jeu dans ces institutions publiques, c'est en cela que son rapport à celles-ci dans l'espace de l'art est central pour en dégager ce vers quoi elles tendent parfois : à se refermer sur des dispositifs auto-normant, voire auto-bloquant.

L'oeuvre se développe selon une temporalité longue et de manière fragmentaire. D'abord en créant dans ces institutions des espaces de travail devenant l'atelier même de l'artiste. La rencontre s’opère au cœur d'un processus croisant des approches documentaire, anthropologique et philosophique. Cette approche intimiste met en avant des singularités individuelles ouvrant sur la création d'une œuvre à l'extimité soucieuse du respect de l'autre.

Cette dimension inclusive s'appuie sur une altérité permanente qui fait émerger depuis leurs récits une certaine corporéité au sein de l'institution. Elle engendre des productions tantôt photographiques, tantôt textuelles (discours, conférences, lectures, écrits) révélant les dissensus sous-jacents. Ces conceptions paraissent dans le lieu même de conception puis elles sont mises en récit avec une distance affinant la critique des enfermements lors d'expositions et pour des publications.

Actuellement, il travaille sur l'univers pénitentiaire avec le projet Le tigre et le papillon ou comment évoquer ces espaces d'enfermements par l'expérience de ceux qui l'organisent ?