La cloison

Arnaud Théval projet art contemporain : La cloison
le chantier des archives  
2005-2008

La cloison
le chantier des archives
2005-2008

Le chantier ne se résume pas à la construction proprement dite, mais à l’ensemble des déplacements et autres aménagements temporaires, voire précaires, que vont vivre les employés pendant ces trois années.

Un état de crise rythme le temps des Archives lié et éloigné à la fois de celui du chantier. Tout en travaillant, les archivistes doivent réinventer des habitudes et des espaces de travail ; les ouvriers et autres opérateurs du chantier construisent leur propre espace au fur et à mesure.

La cloison s’adosse à ces enjeux de déplacements et d’invention d’espaces successifs en impliquant le corps des protagonistes en passant d’un côté et de l’autre de la limite. Chaque semaine je photographie de dos, les acteurs du chantier regardant l'évolution de celui-ci et de leur espace de travail. Une mise en situation des personnes qui se mettent le temps du protocole, à distance et nous indiquent par la position de leur corps leur "état" vis à vis de ces conditions particulières de travail.

La figure de dos devient un autre révélateur de la personne et invite le regardeur à scruter les détails de l'arrière plan. Des milliers d'images constituent une documentation des étapes de la fabrication du bâtiment tout en devenant l'unique objet de connaissance totale de cette aventure humaine, de part et d'autre de la cloison.

2005-2008

Arnaud Théval projet art contemporain : La cloison
le chantier des archives  
2005-2008

La cloison
le chantier des archives
2005-2008

Un livre conçu comme l’index de la situation de l’artiste dans le chantier (2005-2008)
Pendant près de trois ans, Arnaud Théval a suivi la réhabilitation des Archives départementales de Loire-Atlantique.

L’artiste a régulièrement visité le chantier (un jour par semaine) pour rencontrer le personnel et les ouvriers, leur proposant au passage de les photographier de dos, tournés vers leur espace de travail.

Ces photographies sont accompagnées de notions écrites par Emmanuel Hermange, critique d’art et Jean-Yves Petiteau, ethnologue, questionnant la représentation des corps à travers l’histoire de l’art, ou mettant en lumière le travail des archivistes.

2008