Invisibles 2007-2013, journal de l'œuvre

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre
128 pages, 17 x 24 cm,
livre relié, cousu, couverture cartonnée
Éditions Dilecta
2014

Commander le livre

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.

Invisibles est un processus questionnant les archétypes projetés sur les habitants des quartiers populaires ou ceux auto-générés. Il construit une relation inédite entre institution publique, acteurs de ces espaces urbains et l'artiste, visant à ré-interroger les paradigmes enfermant. Cette œuvre totale appréhende l’ensemble des interactions ayant permis de faire émerger une création à partir de ma rencontre avec les différents acteurs des quartiers populaires de Nantes nord et grâce à l'implication des institutions, des habitants et des personnes y travaillant.

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.

Altérité permanente
Penser la position de l’artiste de façon horizontale, c’est-à-dire ne pas venir d’en haut pour imposer une esthétique dominatrice à l’endroit de ceux qui sont censés avoir une « mauvaise culture » et être « ignorants ». Être avec les autres de façon à tenter d’intégrer leurs codes, leurs savoirs, et apprendre à se déplacer avec eux sur un terrain d’échange autre que celui des valeurs établies."

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.

Protocole
Pour chacun des acteurs du projet artistique, un protocole simple est posé ; celui de construire un personnage fictif à partir de ses propres codes, de son imaginaire et de ce qu’il pourrait bien dire (avec le langage du corps, les attitudes et gestes). Je propose une amplification des codes de façon à créer un masque et un habit, une seconde peau. Cette création propulse chaque acteur dans un nouvel espace dont le cadre reste à définir et les récits à construire. À partir de ce personnage, nous nous engageons vers une possibilité de lecture et de prise de parole dans l’espace public, qui vient mettre en tension réalité et fiction."

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.

Place publique
Il faut rapidement inscrire les avatars dans l’espace public. Je décide de les installer dans les lieux où les personnes associées au projet passent ou travaillent. Dix installations sont réalisées. À chaque fois, le choix des avatars soulève une problématique différente. La démarche consiste à faire poser les avatars par les personnes travaillant dans ces lieux de façon à les impliquer physiquement mais aussi pour qu’elles s’approprient l’œuvre. Ce temps est déterminant. Nous échangeons sur le projet, son étendue, sa réception. Plus tard, ce seront eux les médiateurs de l’œuvre. Celle-ci restera en place aussi longtemps que le voudra la structure. L’installation des plaques de rue est un moment de rencontre avec le grand vide urbain. J’ai choisi les lieux sans aucune contrainte et j’ai même pu les changer au dernier moment avec les agents de Nantes Métropole : un luxe inouï quand on connaît la complexité d’installer quelque chose dans la ville. Avec toute latitude, j’opère comme un pirate changeant d’humeur pour positionner des œuvres qui resteront (à moins que certaines ne soient volées. Cela arrivera mais personne ne s’en est encore rendu compte)."

Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.
Invisibles 2007-2013, journal de l’œuvre (2014), Éditions Dilecta. © Christophe Pit.