Le chemin de sa personne

Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.

Le chemin de sa personne
Arnaud Théval + CANCAN (collectif d'architectes et d'artistes)
Divers matériaux.
Institut de lutte contre le cancer Bergonié, Bordeaux.
2020

L’œuvre «Le chemin de sa personne» est une composition spatiale et symbolique réalisée à partir d’objets, de mots, de couleurs recueillis lors de nos rencontres avec les professionnels, les patients et les passants lors des P.P.P (performance poétique et politique). Les impressions perçues dialoguent avec nos imaginaires pour ensuite émerger plastiquement dans l'espace public de l'institut Bergonié. Cet hôpital en mutation architecturale permanente voit avec la construction du bâtiment « Pôle José Rieffert », son centre historique devenir un cœur l'îlot délaissé, étrangement en décalage avec la modernité affiché à son entrée.
 

Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.
Arnaud Théval + Cancan La place de l'arc-en-ciel (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. 

En nous appuyant sur les indices dans les récits sur la difficulté de se repérer dans l'espace, de se repérer dans le brouillard émotionnel lorsque l'on découvre sa maladie, de se retrouver dans des métiers du soin de plus en plus pressurés par l'orientation ambulatoire de l'hôpital et en découvrant que le nord semble avoir été perdu jusque dans les ailes des bâtiments... 
Nous proposons de nous saisir de ce centre « urbain » pour inventer un espace invitant à une forme d'appropriation nouvelle et à un ralentissement pour tenter de nous penser autrement dans les relations. L'ambition du processus artistique se veut politique dans le sens où son processus même de fabrication est irrigué par les enjeux structurels de l'hôpital, agité par ses questions d'éthiques et perméable à aux tensions sociales. Notre implication est une tentative d'être autrement dans la relation à l'institution, ni dans l'action culturelle, ni dans le spectacle mais à une place transversale, là où la relation s'invente, se désire et s'imagine collectivement. Que peut bien l'art dans ce contexte social si ce n'est de prendre un risque, de faire un pari ? Et de le faire ensemble.

Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.
Arnaud Théval + Cancan Le passage du cœur battant (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert.

La pièce « Le chemin de sa personne » prend la forme d'une série de lieux architecturés, lumineux et imagés invitant à des modes d'appropriations variés. Le projet est au carrefour de l'institut sur le plan géographique et il se nourrit au fur et à mesure par incrémentation successif d'apports d'autres artistes ou usagers dont les créations viennent prendre place dans des petits abris ou avec de nouvelles formes. Lieu d'exposition de la parole il est alimenté par des questionnements sur l'éthique et la relation à l'émergence de paroles des uns et des autres sous différentes formes. 

Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.
Arnaud Théval + Cancan L'ERI (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert.

L'incrémentation de l'oeuvre est un mouvement à saisir pour permettre à celle-ci d'exister par les acteurs de l'hôpital. La pièce est à traverser comme à vivre mais si et seulement si chacun des acteurs la perçoit comme un espace des possibles plus que comme une fin en soi. 
Autrement dit, cette approche esthétique et politique au cœur d'un institut en pleine mutation peut-elle ouvrir des pistes de réflexions sur un ralentissement du dispositif et de nos propres impatiences, pour une autre forme d'hospitalité ? 
« Le chemin de sa personne » est une invitation ouverte pour penser nos relations aux corps soignants, soignés et passagers, en construisant un espace intermédiaire et horizontal, un lieu ouvert.

Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.
Arnaud Théval + Cancan Le sablier inversé (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. 
Arnaud Théval + Cancan Le chemin de sa personne (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert. Institut Bergonié, Bordeaux.
Arnaud Théval + Cancan Le sablier inversé (2020), esquisse. Illustration © Cyrille Beirnaert.

Dans le cadre de la résidence Blanc maquillage à l'Institut Bergonié, Bordeaux.