Un bleu parmi les bleus

La tribune du discours (document), un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.
La tribune du discours (document), un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.

Le premier jour, en arrivant, à l’école nationale d’administration pénitentiaire d’Agen, je me demandais comment les élèves réagiraient à ma présence? Ils m’ont pris pour un élève, ça m’a rassuré. Lorsque nous avons choisi les groupes à associer au projet et que j’ai commencé à discuter avec eux, j’ai bien senti dans certains regards des gros points d’interrogations. Qu’est ce qu’un artiste vient faire là ? Cet extrait du discours « Un bleu parmi les bleus » a été prononcé le mercredi 27 mai 2015 lors de la cérémonie de clôture de formation de la 187 ème promotion d’élèves surveillants de l’administration pénitentiaire. Il inscrit le projet artistique « Le tigre et le papillon » dans le continuum symbolique de la formation des surveillants.

C'est la fin de la formation pour la 187ème promotion d’élèves surveillants. Cette promotion est entrée en formation le 29 septembre 2014. A l’issue de la formation initiale d’une durée de 8 mois, comprenant deux périodes de stages (trois semaines de découverte et huit semaines de mise en situation), les 601 élèves stagiairisés (503 hommes/ 98 femmes) de la 187ème rejoindront leur établissement d’affectation en qualité de stagiaire le 15 juin prochain.  Les 15 lauréats et le major de la 185ème promotion sont honorés, ce dernier recevant de la directrice de l’administration pénitentiaire la médaille de l’école.

Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.
Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.

Cet extrait du discours « Un bleu parmi les bleus » a été prononcé le mercredi 27 mai 2015 lors de la cérémonie de clôture de formation de la 187 ème promotion d’élèves surveillants de l’administration pénitentiaire. Il inscrit le projet artistique « Le tigre et le papillon » dans le continuum symbolique de la formation des surveillants.

Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.
Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.

Peu à peu, nous avons appris à nous connaître. À être là à chaque moment important de la formation, à entendre les peurs, les questionnements, les doutes ou les certitudes je suis de plus en plus pâle, disons moins bleu. À mesure qu’ils avancent je construis une carte mentale de la prison, une autre image d’eux se précisent avec leurs récits. Les surprises des convictions, une certaine philosophie dans les discours de certain, la rudesse des postures pour d’autres ou comment ils se construisent une attitude professionnelle, humaine forcément humaine.
Il y a ceux n’ont pas aimé que je revienne, pas le temps d’échanger, l’enjeu des évaluations. Je me suis fait jeter, enfin pas moi directement, le projet, pas le temps. Les mots sont durs, l’esquive est tentée, réussie par certains. Acceptée par moi, puisque c’est le jeu. Enfin il y a ceux qui résistent à l’envie de s’échapper, ceux qui ont envie d’en savoir plus, de pousser la curiosité un peu plus loin. À mesure que la formation avance, la pression monte. Alors Jouer avec son image en formation, quel écart énorme ! Et pas très loin, la peur du quand dira-t-on. Certains me disent « Et si la hiérarchie me tombe dessus, après ? ».

Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.

Mercredi 27 mai 2015 à 9h00 se déroule à l’Enap une cérémonie présidée par Charles Guisti, adjoint à la directrice de l’administration pénitentiaire en présence de Claire Doucet, directeur adjoint de l’Enap, des familles et des personnels de l’Ecole et de Philippe Lemaire, Président du conseil d’administration de l’Enap.
Les élèves ont choisi pour nom de baptême "Didier Marquais" :
Didier Marquais (1961-2001), est entré dans l’Administration pénitentiaire comme surveillant en 1986, affecté au CP de Lannemezan. Il devient premier surveillant en 1992, affecté à la MC de Saint Maur. Intègre la première promotion de CSP (fini 2ème de cette promotion mais 1er en concours externe).  En 1996, il devient formateur des personnels à la MA de Rennes. En 1998 il est nommé Adjoint au Chef d'établissement de la MA de Mont de Marsan. Très engagé sur le plan syndical (il a milité pour l’obtention du 1/5ème , représentait également les Chefs de Service Pénitentiaire aux commissions administratives paritaires).  En 1999, il devient chef d’établissement de la Maison d’Arrêt de Blois.  Il est décédé en 2001 à l’âge de 40 ans d'une embolie pulmonaire. Il était passionné de courses à pied et participé régulièrement à des marathons et des semi-marathons. Il aimait dessiner au fusain.
Madame Violaine Marquais (surveillant à la maison d’arrêt d’angoulème) et ses deux enfants seront présents à la cérémonie ainsi que Messieurs Orlando De Oliveira, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Blois, Christian Patrone, chef d’établissement de la maison d’arrêt d’Angoulème et Patrick Vervly chef d’établissement de la maison d’arrêt de Guéret (ami de Didier Marquais).

Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.
Le discours, un bleu parmi les bleus le 27 mai 2015. Énap, Agen.

Lire l'épisode 2 (suite)